Aujourd’hui, je reviens sur cette commande que l’on m’a passée il y a quelques années : un ensemble de photos anciennes, plus ou moins abimées, à restaurer numériquement.

La restauration numérique, c’est du dessin : la/le retoucheuse/eur doit avoir une image précise en tête de ce qui se trouvait sous les rayures et les tâches, et parvenir à re-dessiner ces éléments grâce aux différents outils de Photoshop (En l’occurrence le tampon de duplication, l’outil pièce et le pinceau).

J’ai toujours, quand je finis un travail de ce type, l’impression d’être une archéologue qui découvre enfin l’œuvre originale après des heures passées à essayer de la mettre au jour ; c’est une grande source de satisfaction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *